BOA1

Welcome to A Time's Memory Blog

____________________________________

A TIME'S MEMORY - Flu, Bugs & Other Accidents Blog - Year: XIII - Here, Reader, you will find many items if your interests are in the field of emerging threats to global or public health, with a perspective that is not mainstream. Thank to You for the interest!

_______________________________________

20 May 2018

#EBOLA : des #experts pour la #vaccination de l’Afrique de l’Ouest et de la #DRC arrivent à #Mbandaka pour démarrer la #vaccination préventive ciblée (@WHO, May 20 ‘18)

          

Title:

#EBOLA : des #experts pour la #vaccination de l’Afrique de l’Ouest et de la #DRC arrivent à #Mbandaka pour démarrer la #vaccination préventive ciblée.

Subject:

Ebola Virus Disease Outbreak in the Dem. Rep. of Congo, preparation for ring Ebola vaccination in the affected area.

Source:

World Health Organization (WHO), full page: (LINK).

Code:

[     | INTL ]

___

EBOLA : des experts pour la vaccination de l’Afrique de l’Ouest et de la RDC arrivent à Mbandaka pour démarrer la vaccination préventive ciblée.

__

KINSHASA, 19 MAI 2018.

En raison du risque toujours élevé de propagation de l’épidémie de la maladie à virus ’Ebola en République Démocratique du Congo, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a envoyé aujourd’hui à Mbandaka plus de 35 experts de la vaccination dont 16 mobilisés en Afrique de l’Ouest pour leur expérience antérieure dans le domaine, et 19 autres de la RDC récemment formés à Kinshasa.

‘‘L’OMS compte beaucoup sur vous. Le travail de vaccination contre Ebola que vous allez effectuer sur le terrain est très encourageant et prometteur pour les groupes de gens ayant été en contact avec un malade, y compris les professionnels de santé en première ligne dans les zones où le risque de contamination demeure potentiellement élevé,’’ a indiqué le Dr Michael J. Ryan, l’Assistant du Directeur général de l’OMS arrivé à Kinshasa jeudi soir.

‘‘Ces équipes bien formées vont vacciner et faire également le suivi des personnes ayant reçu le vaccin, que ce soit à Mbandaka ou dans les zones de santé de Bikoro et d’Iboko pour espérer endiguer l'épidémie en cours,’’ a expliqué le Dr Allarangar Yokouidé, Représentant de l'OMS en RDC.

La particularité de cette campagne préventive consiste à vacciner des cercles de personnes qui ont été en contact direct avec un malade et les contacts de deuxième niveau de ces derniers qu’on appelle ‘contacts des contacts’.

Cette campagne de vaccination anti Ebola, la première du genre en RDC, devrait faire face à d’importants défis logistiques.

Le vaccin V920rVSV-ZEBOV a une particularité d’être conservé à une température de -80 degrés Celsius avant d’être acheminé vers les zones éloignées et affectées par le virus mortel.

Un nouveau lot de 3200 doses de vaccins contre la maladie à virus Ebola fourni par l’OMS est attendu à Kinshasa samedi 19 mai pour compléter les premières 4300 doses arrivées mercredi dernier pour faire un total de 7500 doses.

L’OMS a en outre envoyé à Mbandaka d’autres kits de protection individuelle (PPE) estimés à plus de 7.000 combinaisons.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé vendredi le déploiement d’épidémiologistes et de personnel médical dans la capitale de la RDC, Kinshasa, ainsi que d’autres positionnés sur une dizaine de points d’entrée aux postes frontières de la RDC afin de renforcer la prévention contre la propagation d’Ebola.

Pour sa part, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a mobilisé, selon lui, plus de 200 volontaires dans le but de prévenir l’extension de la maladie à virus Ebola dans les villes ou provinces à haut risque.

Dans le même temps, l’UNICEF a mobilisé et déployé une centaine de relais communautaires en vue de renforcer la sensibilisation parmi des enfants et les familles pour les protéger contre la maladie. Les animateurs communautaires joueront un rôle crucial de mobilisation sociale dans les zones de santé de Bikoro, Bolenge, Iboko, Mbandaka, Wangata etc.  en fournissant des informations pertinentes sur la campagne de vaccination en ceinture planifiée contre Ebola.


Les partenaires de l’OMS participant à la riposte

  1. Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR),
  2. Croix-Rouge congolaise,
  3. Croix-Rouge de la République Démocratique du Congo,
  4. Médecins sans frontières (MSF),
  5. Fonds d’urgence pour les secours en cas de catastrophes (DREF),
  6. Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC-Afrique),
  7. Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis d’Amérique (CDC),
  8. Programme alimentaire mondial (PAM),
  9. UNICEF,
  10. OCHA,
  11. MONUSCO,
  12. Organisation internationale pour les migrations (OIM),
  13. Centre de gestion des crises – Santé animale de la FAO,
  14. Partenariat humanitaire international (IHP),
  15. Alliance Gavi,
  16. African Field Epidemiology Network (AFENET),
  17. équipe Public Health Rapid Support du Royaume-Uni,
  18. réseau des anciens élèves de l’EPIET (EAN),
  19. Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et
  20. Réseau pour l’évaluation clinique des maladies émergentes et l’action (EDCARN).

En outre, le Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) et les équipes médicales d’urgence fournissent une coordination et un appui technique supplémentaire.

-

Keywords: WHO; Updates; Ebola; DRC; International Cooperation.

------